Travailler la posture

À mon avis, la technologie est ce qui causera le plus de ravages en matière de problèmes de structure du corps. On peut déjà en observer les effets chez les enfants qui utilisent très jeunes les téléphones et iPad. La posture frontale (tête penchée vers l’avant) devient de plus en plus courante autant chez les enfants que parmi les tranches d’âge plus avancées.

Au-delà de passer moins de temps la tête penchée sur le téléphone, que peut-on faire? D’abord, on peut renforcer ces muscles qui manquent de tonus. Le cou et le haut du dos sont les principaux suspects.

Souvent, on constate un déséquilibre de force entre le côté gauche et le côté droit de la ceinture scapulaire, particulièrement dans les trapèzes et les muscles de la coiffe du rotateur. Le travail unilatéral devient alors incontournable dans un tel cas.

L’un de mes exercices préférés est le «row to neck», soit le tir de la poulie basse d’une seule main en position assise. Prenez une seule poignée et attachez-la à une poulie basse. Assoyez-vous à la même hauteur que la poulie. Tirez d’une seule main en gardant votre coude haut et aligné avec votre épaule, en essayant d’amener la poignée vers votre cou.

Attention à votre posture durant l’effort. L'une des erreurs les plus courantes se produit lorsque les gens se penchent trop loin vers l’arrière. Gardez le haut de votre corps le plus perpendiculaire possible au sol et maintenez votre torse bombé, jamais le dos arrondi.

 

Coach Eric, ATP LAB

Document référence